Noubouwa par le lâm al-qabd

Sept cieux et sept terres dans l’apparent et l’occulté

Nous revenons donc à la Lecture du lâm al-‘ishq par la Source (manba’) de la Wilâya, et ce depuis le réceptacle (moustaqarr) de la Noubouwa. C’est-à-dire que nous commençons ici le premier cours sur l’élévation du Alif al-Mouqaddar indicateur de l’Unicité du Créateur ﷻ, par la Lecture du lâm al-‘ishq.

Acte de la Rissâla et Nouvelle de la Noubouwa

Voilà pourquoi, lorsqu’on dit que sayiduna al-Mustafa ﷺ nous a apporté la révélation, il nous a en vérité enseigné comment apparaissait ce qui est occulté (bâtin) dans le monde créé et fini. Et cet ensemble de règles, nous allons les étudier dans le degré de la Rissâla : prie, jeûne, acquitte-toi de l’aumône… à quoi te servent ces règles de la Rissâla ?

La prosternation des anges

En ce sens, le Hadîth Prophétique nous dit : « Celui qui ne remercie pas les gens, ne remercie pas Allâh ». Evidemment toi, conformément à ce que te dicte ton intellect, lorsque tu veux remercier Allâh, comment t’y prends-tu ?

L’intellect primaire

Tu as en ton for-intérieur un Souffle spirituel ! Ou pour parler plus crument : tu as en ton for-intérieur l’Esprit du Seigneur ﷻ ! De là, évidemment cet Esprit est parfaitement disposé à s’élever et réaliser l’ascension des différents degrés spirituels.

Façonne toi-même ton propre corps

Et si tu façonne toi-même ton propre corps… ça ne veut pas dire que tu prétends à la divinité ! Non… c’est le Seigneur qui a évidemment façonné ton corps, mais par contre c’est toi qui lui a inculqué des défauts.

Suivez-nous sur les réseaux

Dernières publications

Les livres du Shaykh